Flash

En direct de la NAO du 9/12,

Nouvelle proposition patronale:
0,5% d’augmentation générale sans plafond ni plancher

Mini 1% pour les augmentations individuelles !

Soit 2 cacahuètes par semaine pour un salaire de 27 KE !

Quid des signataires ....

 

Le travail c’est la santé,

et la retraite… il faut la conserver !

La politique économique et sociale imposée par le directoire de BPCE, construite autour de l’excuse idéologique de la course à la « compétitivité », a des conséquences désastreuses sur l’emploi, vos salaires, vos conditions de travail et vos futures retraites.
Lors du dernier Comité de Groupe, Laurent Mignon a exposé sa vision capitalistique de la banque coopérative ou comment il va continuer à supprimer un maximum d’emplois et développer sa politique de disette salariale. Celleci a pour but essentiel, de dégager des milliards de bénéfices qui profiteront à sa garde rapprochée et aux actionnaires…
Son retranchement derrière une prétendue modernité économique qui devrait se substituer au progrès social relève d’un mépris de classe à peine voilé. Rendez-vous compte du contresens et de la manipulation : une modernité qui se traduirait par le triptyque « Diminution des effectifs, Razzia sur les salaires, et Baisse programmée des niveaux de retraites qui finiront inévitablement par diminuer », ce n’est rien d’autre qu’un retour au moyen-âge, ça n’a rien de moderne et c’est juste inacceptable !
N’attendez plus rien de vos dirigeants. Seul votre force de travail productiviste les intéresse. Quand vous n’aurez plus la force de subir : – Vos journées à rallonge, – La perte de sens de vos métiers, – La pression commerciale insupportable, – Les restructurations perpétuelles, – Les disettes salariales… Il sera trop tard !
Alors pour l’heure, nous salarié-es, nous avons mieux à faire que de servir les intérêts de Mignon. Travaillons pour nous, pour notre cause !
Comme nous, mettez-vous en grève le 5 décembre et rejoignez-nous dans les manifestations organisées dans tout le pays pour la défense de notre système de retraite.

2019 12 – appel 5 12

Sud-Solidaires BPCE/ 12-2019 Le bureau national SUD-Solidaires BPCE : Jérôme Bonnard – Gabriel Breuillat – Fabien Cloirec – Chrystelle Dechâtre-Bonnard – Jean Feuz – Mélissa Hilaire – Alain Quesne